Sept heures. Wow, la grasse mat'!! Tu crois que j'rigole? Même pas! Depuis le PGCE, j'ai dû prendre l'habitude de me lever à 6h voire 5h45 parfois, pour me rendre en bus dans les écoles. Mais cette année, tout change! Nouvelle année, nouvelle école et nouvelle.. voiture! Alors non, l'enseignement ne rend pas riche (désolé de vous casser vos rêves chers profs en devenir qui lisent ça!) mais ça aide! Je me rends sur le campus, les routes sont désertes.. ah mais attends, on ne ferait pas la rentrée une semaine avant en lycée?! Mais oui, la totale chance! Tout ça à cause des résultats des GCSE qui sont à peine tombés et dont dépendent les inscriptions administratives et pédagogiques (ça marche comme une fac française, en mieux bien sûr!) qui peuvent prendre jusqu'à une semaine.

Eugène_Delacroix_-_La_liberté_guidant_le_peuple

Arrivé sur le parking, je fais rapidement connaissance avec le prof d'allemand qui, lui aussi, a été embauché cette année. Et donc, il devient rapidement mon compagnon d'aventures - ou plutôt de mésaventures (bah fallait bien que ça commence, non?) D'abord, on arrive au bâtiment:"vous faites quoi ici?!" euh ben.. c'est pas là le concert de Beyonce?! Autant pour moi.. o_O Il faut aller à un autre bâtiment. Là, "vous venez voir qui?!" Euh ben les gens de la rentrée?! On arrive finalement à un petit amphi où tous les profs sont réunis. Alors là, un peu la honte, moi j'me dis, c'est inset day (jour de pré-rentrée) et de mon expérience, on s'habille comme on veut. Alors pour moi je la joue casual chic quoi au cas où. Puis en Français, faut avoir la classe.. ou pas. Alors c'était pantalon chino bleu, chaussures bleues et petite chemise (quand même!) pour la touche chic.. tout ça sponsorisé par Primarni (bon ok Primark... j'vous avais dit qu'être prof ça paye que dalle!!) Là, tous les profs étaient en costumes, ce qui est "normal" quand on enseigne en Angleterre (sacré code vestimentaire..) mais là!.. Je me sentais limite comme Marianne avec mon sein à l'air. Bon, on mettra ça sur le dos de l'exception française.. erm. 

La réunion tourne court: ni bienvenue, ni "j'espère que vous avez passé de bonnes vacances!" non, direct cash:"voilà les résultats de cette année, on a réussi à tout n*quer atteindre X%, ce qui est mieux de Y% par rapport à l'an passé et par rapport à la moyenne nationale de Z% .." 15 minutes plus tard, et après un salut (forcé) à la foule tel César qui débarque en Gaule étant nouveau ici, nous voilà avec mon camarade germanique "libres". "Allez décorer vos salles, faire votre planning et vérifier les notes des étudiants" qu'on nous dit. Si si.. Hmm. 9h45 du mat. Libres? Et on part quand?!!! On est lâché comme ça, on arrive à alpaguer notre "chef" de faculté (il faut savoir que les langues et l'anglais ont été réunis en un seul département..) pour qu'il nous guide un minimum. Il nous indique comment faire nos badges, accès internet et autres paperasses. Là, c'était presque la maison d'Astérix sauf qu'on est en Angleterre et qu'on te trouve rapidement des solutions. Yes we can!

valerie-damidot-pl_reference

10h30. Tout est fait. "Vous pouvez aller dans vos salles" Euh... Ma salle, parlons-en. OUI, parlons-en. Une grande salle avec labo incorporé et système audio, projecteur, tableau blanc, écran, etc. MA salle. La classe!! Trop chanceux cette année =) Sauf que cette salle n'a pas été touchée depuis les années 90. Les couleurs des photos aux murs sont délavées, il y a un tas de vieux livres inutiles de littérature, des dictionnaires déchirés ici et là, des tas de fournitures à droite à gauche.. BREF. Là, c'est la crise d'apoplexie pour le maniaque en moi. J'ai pris mon courage à demain, euh deux mains, et j'ai fait ma Valérie Damidot (avec l'humour en plus) J'ai basardé PLEIN de bouquins, jeté pleins de papiers, arraché des murs les photos et posters trop vieux, les travaux d'élèves super laids mais qu'on met pour leur faire plaisir et donner confiance (mais faut pas être débile non plus, c'est LAID!!) J'ai remonté la tête, il était 14h. J'étais sale et épuisé. Mais ma salle était réorganisée, rangée. Des images ici, un drapeau là, des meubles bougés, les TV/magnétoscopes/lecteur DVD enlevés car obsolètes (oui, on s'fait vieux...) BREF. J'ai passé ma journée à virer et ranger. Et après? 

Ben après, j'ai envie de dire que.. j'me suis barré! Non mais sans blague! Personne ne nous contrôle!! Genre la prof d'espagnol (la 3ème et dernière prof de langue) elle est même pas allée à la réunion, elle ne s'est pas manifestée, et ben c'était pareil! Le lycée est super grand, avec deux bâtiments géants sur le campus. Nous, on est au 3ème étage. Dans un coin. Dans un coin où il faut vouloir aller. On est au placard. Au placard des linguistes. Et ça, en vrai, je kiffe. ON EST LIBRES!! Libres d'être BAD TEACHER!! FINIE la traque du collège. FINI le temps où il faut rester de 8h30 à 15h30 obligatoirement et devoir faire prison break pour partir,  FINI tout ça!! LIBERTE, j'écris ton nom! 

PS: oui c'est le début de la fin pour le bad teacher en moi qui n'a rien fait niveau taf en vrai et qui n'en fera rien alors que j'ai des e-mails qui datent de début juillet avec du boulot à faire.. 

PS²: le prof d'allemand est peut-être un bad teacher - il m'a avoué qu'il ne plannifié jamais à l'avance et pour le peu qu'on est payé, qu'il n'allait pas faire d'heures sup' non plus au lycée, ça vous rappelle quelqu'un? *qui ça?!*