Les gens, j'ai passé, comme mercredi dernier, toute ma journée à l'institut. Et comme la semaine passée, j'ai fini par avoir la "cabin fever", cette crise de panique due à l'enfermement. Chez moi, ça se manifeste par une hyperactivité. J'ai tout juste pété un câble au grand dam de ma collègue qui a dû supporter mes vieilles blagues pourries. J'étais comme un de ces enfants hyperactifs et rien ne me calmait. ARGH. 

Ce matin j'ai eu mon groupe de débutants, j'ai recyclé ce que j'ai fait lundi en cours du soir. Puis cet aprem, après un trou de 4h, j'ai eu le groupe de lycéens. Entre temps du bruit. Un troupeau a débarqué avec ses gros sabots à l'AF. Un groupe de 30 ados surexcités du collège qui visitait l'AF. O.M.D. Sérieux?! J'ai vu tous ces ados, c'était bruyant, c'était excité, c'était hormonal, ça puait. Je n'en pouvais plus. Et là, je me suis dit: y'a pas moyen que je retourne au collège!! Je suis tellement bien dans mon lycée si calme. 

badteacher-08

Ils étaient accompagnés de Miss Parfaite, Amy Squirel. Sérieusement. La meuf que je déteste par dessus tout. Du moins le type de prof que je ne peux pas supporter. Elle était venue témoigner quand j'étais en f*cking PGCE de l'enfer, en tant qu'NQT pour répondre à nos questions, pour savoir comment ça se passe l'après PGCE (bah maintenant vous le savez, c'est toujours de la m*rde, toujours l'enfer) Et elle était genre:"je vais le week-end voir les matchs de foot de mon école. Les enfants aiment voir que vous vous intéressez à leur vie" Non mais t'es sérieuse? Genre MEGA ALLO. Genre t'es une meuf et t'as pas d'vie? Genre t'es une prof et tu parles des gamins comme TES enfants. GENRE tu t'investis. Brr, ça me donne des frissons... Ce genre de profs qui font ce métier pour être amis avec les étudiants. Elle n'arrêtait pas de leur parler, de se trémousser, de faire des gestuelles, des intonations, bref son intéressante. Dudette, move on, tes années d'ado sont passées, tu ne peux pas les ratrappées en adultes!!!! Les ados ne sont PAS tes amis!! ARGH, ça me fait vraiment peur les profs comme ça. 

Parlons-en du lycée. Je n'ai rien préparé pour demain. Je n'ai rien préparé pour mon observation de vendredi. En un mot: je suis dans la m*rde. OK, ça en fait 5. 

Bonne nuit.