Hier et aujourd'hui furent des plus tranquiles. Hier, j'ai réussi à ne pas faire d'heure sup', je suis parti direct après le cours (ou presque - j'ai bavardé une heure avec mes collègues que je vois qu'une fois par semaine..) J'en ai profité pour me relaxer toute la journée - ouais comme ça quoi. Le revers de la médaille? Ce matin j'ai fait un cours pourrave car j'ai pris des trucs en clando sur le TES et dans mes ressources vite fait. Bon j'ai quand même fait un cours potable hein. 

6a0105349ca980970c01157010455e970b-320wi

Aujourd'hui j'ai fait mon prof. J'ai engueulé les Premières qui manquaient de concentration alors qu'on préparait un essay. "Je suis sérieux là. Je ne rigole pas. Vous avez peu d'heures de français dans la semaine, vous devez être concentré à 100% à chaque leçon" avec le ton sec, le regard noir et tout. Ben ça les a bien calmés, même Kévin faisait la gueule. Bah ouais, c'est comme ça. Pareil pour les Terminales à qui j'ai dû faire la leçon car ils se sont pointés à l'heure de l'assistante sans préparation. Pareil, teacher talk. Puis j'en ai remis une couche à la classe entière. Je crois que le message est passé:"on ne fera pas le travail POUR vous, on travaillera AVEC vous et vous guidera - alors apportez de la matière. [p*tain de m*rde]" Bon et comme c'est vendredi, je leur ai foutu le film L'Homme qui plantait des arbres - mais ça n'a pas trop marché, ils n'ont pas compris le message philosophique derrière. BREF, c'était mon excuse pour rien faire vous l'aurez compris, bad teacher forever.

Le week-end est là, j'ai fait une sieste de deux heures. Au revoir.