FLASHBACKhttp://nqtdelirium.canalblog.com

The former Girls School buildings School May 2012

Il y a 2 ans (déjà!) je partageais avec vous mes (més)aventures de prof en titularisation sur le blog NQT délirium. Ce week-end, je suis allé rendre visite à une amie en dehors de ma ville. En revenant, je suivais aveuglément le GPS. Soudain, en sortant de l'autoroute, je vois un panneau indiquant le nom de cette ville. Cette ville dans la banlieue nord de ma grande ville. Cette ville où j'ai fait mes armes. Puis, je réalise que non seulement je suis dans la zone de mon ancienne école d'NQT, mais que je suis sur son chemin. Cette école est en effet en bordure de voie rapide (ce qui est très logique pour la sécurité des enfants hein) 

Puis je le vois, la station de pompier avec sa tour, celle qui fait face à ... mon ancienne école. Du moins, l'une d'entre elle car elle était divisée sur 2 sites (rappelez-vous que je devais constamment courir après les profs qui pouvait gracieusement me transporter dans leur voiture) Ce site là, c'est le site où je passais le plus de temps. Cette école en vieille brique qui date du début du 20ème siècle et qui a survécu aux 2 guerres mondiales. Cette belle école jadis est désormais recouverte de planches et d'autres matériaux pour éviter les squattes. Cette école n'attend qu'une chose: être rasée. 

En voyant cette école, je me suis dit que tous les souvenirs que j'y ai eu seront oubliés, tout comme ceux des nombreux profs qui y ont défilé. J'ai immédiatement repensé à la fois où j'y étais allé la première fois avec la prof enceinte que j'allais remplacer; la fois où OFSTED avait débarqué, le branle-bas de combat qui s'en était suivi; la fois où je m'étais fait électrocuter par un élève de 6ème; la fois où une élève s'était faite poignarder; les fois où je voyais défilé les policiers devant les fenêtres de ma classe; les visages de tous ces élèves qui me saluaient dans les couloirs à coups de "hola" (que je n'ai jamais supportés) ou "bonjour"; la fois où j'étais arrivé avec un gros coup de soleil alors que j'avais été sensé être malade la veille; la fois où j'ai jeté toutes ces photocopies en fin d'année avant de claquer la porte une dernière fois. 

old-british-school

Je vois cette école derrière moi dans le rétroviseur. Je pense à ces enfants à qui j'ai donné de mon temps, une partie de moi. Que deviendront-ils? Que sont-ils déjà devenus? Mes 6ème sont probablement devenus d'horribles 4ème de l'enfer. Mes 5ème doivent préparer leur GCSE et auront gardé les bonnes bases solides pour réussir avec brio (c'est qui brio?!) Mes 4ème doivent être en lycée maintenant ou préparent leur GCSE aussi. Mes A-levels doivent être à l'université. Bref... Quand j'avais revu les profs de cette école en juillet dernier, la prof de français que j'avais remplacée m'a dit que j'avais le bonjour d'une des élèves. Elle m'a dit qu'elle parlait souvent de moi comme ayant été son meilleur prof - je lui ai fait aimer le français. Ca m'a touché car j'ai cru comprendre avoir fait la différence. C'était une de mes meilleures élèves en français. Certains parlent de moi de temps en temps apparemment. Mais bon, tout ça, c'est le passé. Cette école sera rasée, et seul mon blog sera là pour garder ces souvenirs intacts.