Bon les gens, c'est pas que, mais je suis super occupé... cette année tout s'enchaine et j'ai le temps de rien. Non, vraiment, j'ai le temps de RIEN. Quand j'ai le temps, je ne fais rien. Tellement que j'en ai fait. BREF. Recap, magnéto Serge.

*J'ai été observé à l'institut. Après un long débrief, 45 minutes de points négatifs (très pointilleux) et 15 minutes de points positifs (après avoir voulu me tirer une balle après les 45 minutes de m*rde) j'ai eu envie de tout plaquer. Genre quitter l'institut. Quitte la profession. Aller encore plus loin de cette France qui me colle aux baskets. BREF. J'ai un plan les gens. Un plan foireux, mais j'ai pris une décision, mais ça, je vous en reparlerai plus tard.

*J'ai fini les cours avec mes Terminals. Oh, mes chouchous. J'ai fait une cérémonie de remise de diplômes personnalisés, avec musique de graduation américaine, photos, etc. ça a bien marché, j'ai reçu des cartes de remerciements et un noeud papillon avec des moustaches multicolores! Ils vont me manquer, ils ont méga cravaché avec moi cette année. Leurs oraux se sont bien passés, l'examinatrice m'a dit que je les avais bien préparés et qu'il devrait y avoir de bons résultats. A suivre.

*Je suis dans un bourbier inimaginable. Vous vous souvenez que je corrige les oraux du bac avec un board? Ben en gros là j'ai 200 audio à corriger dans les 3 prochaines semaines. C'est super long et méga procédurier, paperasse paperasse paperasse + temps à écouter les audios = mort. Vivement la fin!

*Je vais à l'école pour rien - ou presque. Mes Terminals sont barrés (ils ont fini leurs exams), mes Premières sont en période de réivision ou vacances mais allez savoir pourquoi, je dois aller à l'école. Pour rien. Je passe mes journées seul... alors je fais plein de petits trucs et en profite pour corriger quelques audios du bac...

J'ai hâte d'être en vacance. En même temps, j'ai peur de tomber en dépression nerveuse car cette année je n'ai fait que bosser pour 4 sous qui se courent après et j'ai peur de réaliser qu'en vrai, je n'ai rien accompli personnellement parlant. Professionnellement parlant c'était riche (enfin pas financièrement..) mais perso... pff.. La dépression me guette je vous dis!! Donc j'ai maintenant peur d'être en vacances et ressasser la stupidité de la vie. Arf, peut-être ça me motivera pour d'autres choses... A suivre.